Les vêtements neufs font naître la même illusion que les 1er janvier pour le narrateur : les sentiments changeront, la vie recommencera plus belle et plus légère, on s'aimera à nouveau beaucoup. De même, on se promet d'être désormais toujours élégante, de prendre garde chaque matin aux couleurs, pendant deux jours, on se promène avec légèreté, effectivement un peu modifiée, mais c'est chimère car revient le noir quotidien...
Elise GALPERINE
Le murmure des tissus, édition NC, octobre 2010

Des tissus d'automne
pour une météo qu'on espère
moins sèche

IMG_5768

Un coupon imprimé 
pour coudre une trousse
à une gentille prof de musique

IMG_5770

Et en attendant, des petites tuniques de rentrée,
bidouillées à partir de la Tunique à manches longues
de chez Intemporels

IMG_5742IMG_5743

Tissus Diffus'laine, biais, marché de Concarneau

IMG_5746

IMG_5749IMG_5750

Parfaites pour cette fin d'été si chaude
les framboises n'en finissent plus de mûrir
au bout de branches qui plient sous le poids des fruits

IMG_5755

Pendant que les hortensias, les pieds dans le granit
effacent les bleus, les roses, les violets durs
ne gardant que des tons fondus, improbables

IMG_5842

IMG_5831IMG_5832
IMG_5834IMG_5839

Alors,lire au jardin,
une main dans les framboisiers,
une autre dans les muffins
(merci Roseline pour l'idée)
et un livre dans la troisième...

IMG_5758

Le livre, c'est "La nuit tombée"
d'Antoine Choplin

la_nuit_tombee

Je vous avais déjà présenté
Radeau et Cours Nord du même auteur.
Là, pour le découvrir,
faites un tour ici : Portuaires
Cela vous donnera sûrement envie de lire Choplin.
J'espère.

Belle journée