Le loup rayé

06 octobre 2013

PCR

Sur chaque objet posé
s'éveille
une ombre d'automne

T. Kyoshi

Des histoires d'automne, de bois et de forêt,
d'une petite fille en rouge
et de tiers-paysage.
Des ciels qui s'obscurcissent
avec des vagues d'orages diluviens.
Saison des laines, des livres et des tartes aux pommes.
Et puis boire un thé, un verre, dans la véranda
sous le fracas de la pluie, mais il fait encore tiède.
La rentrée a du bon.
Retrouver la copine de couture, les copines d'écriture,
 les rencontres littéraires que l'on organise,
le salon du livre (presque prêt),
les expos à venir,
profiter des petites,
et puis lire, toute la journée si je le veux,
jardiner et garder en écho, le long du dos,
quelques rayons de soleil pour l'hiver.

Bon, un peu de boulot quand même
et un cadeau d'une amie

P1010367

P1010371

Encore un PCR mais utile pour une fois

P1010370     

Un nouveau stockage pour les photos à déposer.
Pour revenir dans l'inutile absolu, le bestiaire s'agrandit

P1010546

 

P1010523

P1010508 

Crochetée à l'aide du dernier livre d'Isabelle Kessedjian :
Ma poupée au crochet

Comme les Amineko, c'est pas dur,
mais c'est long, à bourrer,
à coudre, à monter...
Mais, bizarrement, les petites adorent
et jouent avec.

P1010510

P1010547

P1010519 P1010518

P1010527

et puis,
un autre cadeau,d'une amie qui partage avec moi
un attrait/répulsion pour le Chaperon rouge de Sarah Moon
dont vous retrouvez quelques fonds en N et B au-dessus

P1010541

Le voilà le cadeau : une assiette de contes

P1020621

Petit Poucet, Belle au bois Dormant, Cendrillon,
Chat botté et chaperon

P1020622    P1020623

P1020624    P1020625

Je n'ose pas m'en servir. C'est bête.

On a dit Amineko et je ne l'ai pas montré

P1020366    P1020375

P1020380

P1020378    P1020379

P1020373   P1020376

P1020384

Bonne soirée

Posté par blaise9 à 17:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]


28 septembre 2013

bien rentrée

chère voisine

bien rentré

comme nous nous croisons rarement
je profite de mon retour
et du mince décalage horaire
pour vous signaler que j'étais parti

Pierre Alferi, Intime


Une rentrée à l'automne.
Le saison des châles.
La poule et son livre sont arrivés
à point nommé.
Son châle à torsades est parfait,
enveloppant,large.
J'aime bien la construction horizontale, partant de la pointe,
qui évite au tricot de se détendre quand il est porté.
La bordure en torsades a beaucoup de charme
et donne de la tenue à l'ensemble.
Alors, encore merci Aurélie.

P1020785

P1020787

P1020788

Un autre déjà sur les aiguilles
puisque celui-ci est déjà
sur les épaules de ma fille

et pourtant...

P1020733

Simon©

Bonne nuit

Posté par blaise9 à 23:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 septembre 2013

Marée d'art

Comme chaque année, à la fin de l'été,
les habitants de la côte,
artistes et amateurs,
traversent l'estran et la plage de Mr Hulot
pour en faire un lieu de création.
Etaler, empiler, aligner, les matériaux
sont essaimés sur le sable, signes lisibles
de compositions éphémères et baroques.

DSC01726a

Pêle-mêle sur le sable, bois, bambous, coquillages,
plâtre, carton, plastique, ferrailles, récup en tout genre.

La mer à marée basse a laissé la place à Marée d'Art,
Land art qui s'installe au pied de l'hôtel de la plage.

P1020482  P1020479

P1020480  P1020481

Des constructions ludiques,
des échafaudages poétiques,
des pigments naturels sur les rochers
et puis,
la voiture de Hulot/Tati qui émerge des flots.

P1020484  P1020494

P1020498  P1020499

P1020501 P1020493

P1020530  P1020508

P1020539  P1020538

DSC01704a

Une journée claire et chaude,
des artistes qui vont à la rencontre des gens
et qui inventent ensemble des formes d'art
dans lesqueslles chacun se sent concerné
par ce qui se dit et ce qui se fait.

Un endroit où les discours ne relèvent pas de l'imposture,
un rendez-vous qui attire chaque année de plus en plus de monde.

Le loup avait bricolé des petites voiles en plâtre

P1020395  P1020406

P1020459  P1020471

 

Départ de régate, colonne vertébrale de stégosaure,
machoire de requin...
les visiteurs ont beaucoup spéculé

 

P1020467 P1020535 

P1020549  P1020504

P1010794

Un livre d'artistes inclassables et accessible à tous

Une fenêtre sur la mer,
sur Belle-île, elles sont trois à habiller
les façades des maisons par des rideaux au crochet
que l'on ne trouve nulle par ailleurs.

p9090491-01  p6307542  sauzonperle

Les crocheteuses de l'île vendent leurs modèles
¨Prêts à poser ou en kit


http://www.colettenivelle.com/index.html

http://www.laprovidencebelleile.com/?p=rideaux

Chez moi, ils ont trouvé leur place,
merveilles trouvés en brocante

 

P1020572  P1020573

posé à côté,
un galet, habillé légèrement
pour l'été

P1010997  P1010998

Belle journée

Posté par blaise9 à 12:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 septembre 2013

Ecrire

Avant de me plonger je ferais n'importe quoi
Marché, lessive, vaisselle, ménage
Et même un peu de repassage
Pour ne pas être seule avec moi.

Je fixe le papier terriblement blanc
Identique à mon visage angoissé
Je sais que c'est fini la récré
Et je prends le crayon brûlant

Une fois que je commence
La vie est finie
Je fouille dans l'oubli
Patience et urgence.


Lire et écrire, éd Lo Païs
Susie Morgenstern

Une rentrée tardive
au bout d'un été long, maritime,
breton, atlantique,
nantais, parisien...

Il a été ensoleillé, fleuri, mouillé, créatif, découvreur,
avec des expos, des livres, des films.
Enfin, il a été familial, amical, tranquille
et bleu, très bleu

P1020246   P1020168

 

P1020559

Le bleu des agapanthes et celui de l'océan.
Le bleu indigo de l'écharpe
tricotée aux heures chaudes,
face aux îles. Clapotis, pieds dans l'eau.

Quelques poignées d'heures
et 4 pelotes de Cabotine de chez PH*
.
Un exercice de style, pour une écharpe
mélange de points et de rayures
.
Pas de modèle mais une grosse torsade centrale
et des points pris comme d'habitude
dans le 400 points de tricot MCI.


P1020637

P1020638

P1020640

P1020641

46 mailles, aiguilles n°3,5

Tricoter en côtes 4/4 pendant 5 cm (style bas de pull)
et
continuer en centrant une torsade croisée sur 14 mailles :

16m end - 3m env - 8m end (torsade) - 3m env - 16m end

La torsade, la plus simple qui soit, se fait sur 10 rangs avec un croisement
sur le 5ème rang en alternance gauche/droite) :

Torsade croisée à droite :

1 m lisière - 15 m end - 3 m env - 8 m croisées sur la droite (glisser 4 m sur une aiguille auxiliaire placée derrière le tricot et tricoter les 4 suivantes à l'endroit. Reprendre les 4 m et les tricoter à l'endroit) - 3m env - 15 m endr - 1m lisière 

Torsade croisée à gauche :

1 m lisière - 15 m end - 3 m env - 8 m croisées sur la droite (glisser 4 m sur une aiguille auxiliaire placée devant le tricot et tricoter les 4 suivantes à l'endroit. Reprendre les 4 m et les tricoter à l'endroit) - 3m env - 15 m endr - 1m lisière

Il n'y a plus qu'à laisser monter le tricot, en alternant des points fantaisie : semis ajouré, point de riz, point mousse, points dentelle...

Finir par 5 cm de côtes 4/4 et un petit blocage léger pour ne pas écraser les reliefs.

La mienne mesure 1, 80 mètre.

Reste à l'enrouler autour du cou
et à se rendre au phare par le chemin côtier,
si près qu'on pourrait le toucher en tendant la main
si loin qu'il touche le ciel certains jours.

P1010477  P1020518

P1010795

Chaque matin je passe devant lui à quelques mètres de la maison. Nous lui disons bonjour/ même s'il est parfois invisible/dans la brume. Les navires/aimantés par ses feux, remontent vers l'estuaire/Lui se penche vers eux/pétroliers, cargos, vraquiers, porte-containers...

P1020604

Ils attendent au large que le pilote de Loire monte à bord. Bientôt les hommes vont descendre à quai. Pour quelques jours souvent une nuit ou deux. Au bord d'un nouveau continent, ils découvrent cette étrange familiarité que ressentent les marins dans tous les ports. Les odeurs de fuel et de sel, les cris grinçants des grues et des goélands, les cafés alignés/plus loin. Et puis, les bénévoles du Seamen's club. Un homme, une femme, pour accueillir, dans un conteneur, une cabane, un appartement, tous les ports possèdent un foyer, un abri du marin, pied-à-terre éphémères pour des marins de toutes nationalités. Ils y partagent des instants d'escale, entre deux mers. Voyages immobiles et individuels où chacun tente de reconnecter avec les autres, avec les siens. Au Seamen's club, on peut boire un café, acheter des cartes de téléphone pour l'étranger, trouver un accès internet, faire un baby, lire les journaux. Skype, Facebook, Yahoo Messenger sont les outils de partage.

Une magnifique expo nous a fait partager le coeur du quotidien de ces marins qui naviguent pendant de longs mois pour deux à trois jours d'escale. Ils se disent désocialisés, coupés des autres. C'est Skype qui leur permet de communiquer avec leur famille, quand le faisceau est là.

seamen

Des installations vidéos, des enregistrements, des écrans gigantesques, des lieux plus intimes... la scénographie est impressionnante. Nous sommes immergés au creux des regards perdus, émouvants / envahis par des mots désabusés. Des vies rudes. Le gigantisme des bateaux a éloigné les ports des villes et ces hommes sont comme échoués sur les quais. Ils font l'expérience de l'éloignement, de la solitude, de la langue. Ils sont les nouveaux migrants de la globalisation des échanges.

1h30 à 2h00 de visite au rythme d'une vie à bord et à terre monotone, interminable, solitaire. Les Seamen's club offrent un foyer dans ces non-lieux.

marc-picavez-seamens-club seamen-1_0 seamen-3  seamen-4
© Marc Picavez

Photographies, vidéos, casques pour s'isoler avec les voix de ces hommes, des écrans géants juxtaposés, des informations chiffrées au sol qui nous renvoient aux enjeux mondiaux qui régissent la vie de ces hommes.

 

P1010710  P1010715

P1010716  P1010722

Un projet de Marc Picavez, cinéaste, à la hauteur du lieu, du port et de la ville qui permet de construire du/des récits à travers /au bout du regard de ces hommes et de leurs fragments de vie. Magnifique.

A voir au LIFE, à Saint-Nazaire

Des nuits blanches/une rentrée étrange cette année
et du bleu encore.
La poule a sorti un livre de tricot

 

P1020647

Alors, pour démarrer, un châle à torsade sympa à tricoter
un montage avec marqueurspour des torsades
qui longent les trois bords de l'ouvrage.
Alpaga et plumette bleu indigo
A suivre

P1020649

 

Je ne peux pas me penser en dehors d'Y.
De ses rues, ses magasins, ses habitants.
Il n'y a pas pour moi d'autre monde.
Tous les propos contiennent Y.
A. Ernaux

 

Posté par blaise9 à 10:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 août 2013

Ce n'est pas encore la rentrée

Parce que les choses se prolongent.

Encore quelques heures, quelques jours

avant de rouvrir le rideau du loup.

Début septembre, il y aura beaucoup de choses

à vous dire et à vous montrer.

Juste un peu de temps et de silence encore.

A très vite

P1010795

Posté par blaise9 à 00:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]



09 juin 2013

Gobemouche

Le gobemouche est une personne crédule mais c'est avant tout un petit oiseau délicat. L’adulte a les parties supérieures gris-brun avec le dessus des ailes plus foncé. Les scapulaires, ainsi que les couvertures moyennes et petites sont finement bordées de blanc chamoisé.
Sur la queue, les couvertures sus-caudales présentent des liserés gris pâle alors que les rectrices sont brun foncé avec les extrémités étroites et blanchâtres. 

gobemouche


C'est aussi le nom d'un châle dentelle
imaginé par Nid de Vigogne,
et que nous avons tricoté ces dernières semaines au gré d'indices
qu'elle nous distillait à travers un Kal tricot.

Un petit châle, léger, aérien.
alpaga et plumette
froissements d'ailes
becs d'oiseaux tapant sur les aiguilles
c'est fini, le gobemouche a pris son envol

P1010146

P1010147  P1010148

Un joli travail que je vais refaire très vite
dans un fil très fin, plus aérien.

Un souci chez le loup rayé : les livres.
Plutôt, le rangement des livres

P1000654   P1000655   P1000657

P1000656

P1000658

Et encore, je ne vous montre pas
la chambre spéciale polars,
le palier, spécial littérature jeunesse,
le rayon BD
ni le mur spécial livres de couture, tricot et bidouillerie...
Alors...

P1000653

P1010056

 

salon 2

salon 1

Cela ne résoud pas tout mais c'est déjà franchement mieux
même en version BD

salon BD

Ce samedi, comme parfois, c'était Secours Populaire.
Et là, avec notre groupe de musique,
nous avons été jouer, danser et chanter toute la journée.
Nous étions une douzaine à nous relayer jusqu'au soir.
C'était bien. Joyeux, malgré l'angoisse de la fausse note.
A refaire, c'est sûr

i

Et puis,
je me suis un peu vite extasiée
la dernière fois devant la fleur de mon cactus.
Il n'arrête plus :
4 fleurs aujourd'hui.
Soit il est content, soit il souffre terriblement
et l'exprime avec profusion.
J'attends de voir.

P1010139

Belle nuit

Posté par blaise9 à 22:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 juin 2013

Exquis printemps

Elle est Louise. Louise est pierre, désormais le prénom est repris aux garçons. Elle est dure, obstinée et lisse, personne ne peut l'attraper et rien ne peut entraver sa marche. Toutes les pierres sont filles et les garçons ne sont que des petits cailloux, des rochers détachés de la montagne de pierre. Louise est la mer et la forêt et la nuit entière...

Exquise Louise, Eugène Savitzkaya.
Mdouble (édition poche de chez Minuit)

Un magnifique petit récit d'un père
qui regarde, émerveillé, sa fille grandir.
C'est subtil et délicat, bouleversant.
E. Savitzkaya est un poète belge
qui avait déjà regardé son fils
dans Marin mon coeur chez le même éditeur.
A lire et relire, vraiment.

61uwbYcKywL__AA160_

Derniers après-midi de ce long hiver
à tricoter des trous pour les demoiselles.
Maintenant qu'il fait beau,
que les ballons sautent entre leurs mains,
que le sable coule entre leur doigt de nouveau,
il est temps d'enfiler le Green de Faustine,

tuto parfait comme toujours,
une T 6 ans agrandie en Surnaturelle
bleu pervenche.

P1010055

et un pull en 12 ans,
un modèle Phildar bidouillé
(l'original est à rayures et à manches longues)
en Mérinos, tricoté en 4

P1010038

Des pulls couleur marée haute
parce que le matin,
la route de l'école passe ici

P1010084

Avec au loin, le Grand Charpentier

P1010083

Le soleil a délavé les eaux d'un coup. Presque effacées.

Et puis,

Margot m'a donné envie de participer
au Kal de Nid de vigogne.
Un châle ajouré démarré
dans un mélange alpaga bruyère et plumette chocolat.
Déjà trois indices, une longue bordure,
des mailles remontées pour changer de sens de tricot,
des étoiles de laine... à suivre

P1010088

Quand j'étais petite,
ma grand-mère les laissait pousser dehors
dans de grandes bassines de zinc
.
Couvert de piquants presque invisibles,
se nichant sous la peau et restant douloureusement
présents pendant des jours,
on les surnomme Coussins de belle-mère

Les rejetons des bassines profitent bien
dans le chaud-humide de la véranda

et nous ont fait la surprise d'une magnifique fleur cette année.
Elle a surgit de la plante en quelques heures,
s'est épanouie dans la soirée,

pour rester offerte une journée avant de s'étioler.
Une merveille, large comme une assiette à dessert

P1000995  P1000997

P1000999

P1010001 P1010012

P1010016

Un pistil en étoile de mer
et un toboggan d'étamines pour piéger les insectes
.

Beau dimanche

Posté par blaise9 à 14:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 mai 2013

il fait beau

Il fait beau.
Quelques bruits de vent dans le jardin,
un gros pull pour la fraîcheur
mais chez nous, juste au bord de l'océan,
il fait beau.

Alors, depuis deux semaines, on pousse la barrière
et les sorties ont un goût de mer.

Quelques jours ici, dans le sud-Finistère

P1000484

P1000485

A Vannes, visite de l'expo "Photographies de mer"
installée partout dans la ville,
sur les quais, dans les jardins, dans les cours

P1000474 P1000476 P1000477

P1000470

Le ciel est clair.
Les gens se penchent aux fenêtres,
se massent aux terrasses.
Les visages se lèvent vers le soleil.
Depuis trop longtemps penchés face au vent,
hachés par des rideaux de pluie glacée,
on regarde enfin les enseignes, les vitrines

P1000472 P1000480

Déjeuner au Bistrot-livre
de dos, un homme lit face au mur.
Devant moi, une femme et son petit-fils.
Ils feuillètent des livres de voyage.
Avant de sortir, la grand-mère repeint sa bouche.

P1000509

Retour chez nous.
Juste à temps pour un thé au lait
en terrasse et au soleil
avec ma copine

P1000855

P1000854

Je vous le dis, il fait très beau.

Et en contre-bas de ma maison,
de l'autre côté de la route,
il y a le chemin côtier ou chemin douanier.
Les éboulis menaçaient le passage
et chaque année,
de nouvelles portions sont réouvertes après aménagement.
Là, c'était notre morceau celui qui nous conduit à la plage.

P1000885

Notre ville qui a construit des HLM sur la côte, face à la mer,
en lieu et place des baraquements américains d'après guerre.

P1000886

P1000890

Des plages vertes, arborées

P1000893 P1000897 P1000907

Un ciel gris-bleu, ça donne envie de tricoter du nuage

P1000963 

P1000967

Les talus sentaient bon.
Parfum d'herbes et de fleurs.
En rentrant, une recette simple :

P1000994

Des branches de romarin fleuri
des tranches d'orange
de la vanille liquide,
dans un caquelon en fonte, avec un peu d'eau,

Vous laissez mijoter pendant des heures
en rajoutant un peu d'eau quand elle s'évapore.
La maison sent bon.
Très longtemps.

(pour varier, on peut remplacer le romarin
et l'orange par du thym et du citron)

Belle nuit

Posté par blaise9 à 22:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

30 avril 2013

des trous

Ce que je préfère tricoter,
ce sont les trous.
J'adore les points irlandais,
les tricots norvégiens,
les jacquards islandais...
Mais quand même, je préfère compter, noter,
me tromper, détricoter
et voir monter le tricot dentelle.
Les shawls, les gilets, les pulls,
les baby blanket.

P1000345

Dernier né, le green de Faustine,
gilet agrandi en taille 8 ans,
tricoté en surnaturelle de la droguerie,
beaucoup plus bleu pervenche que sur la photo.
3 boutons à pois achetés sur le marché de Concarneau.

P1000342

P1000344

Il fait beau.
Un vent océanique frais bouscule un peu
les fruitiers en fleurs.

Le lilas parme est fleuri sur la table,
et nous partons quelques jours dans le Finistère
avec livres, tricots et APN.

Belles nuits à venir,

La nuit ne tombe pas, elle monte.
Grosse de vents sombres qui ont roulé sur des étendues de pays sans nom, elle mugit longuement ert son mufle mouillé s'écrase contre les murs des maisons où les humains tapis se tiennent chaud dans le rond jaune des lampes ou au bord de la télévision.

"Album" de M-H Lafon, éd Bucher Chastel

Posté par blaise9 à 13:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 avril 2013

Expertes en pantalon

Elle a juste vingt ans. Quelques années chez les soeurs, un peu de couture. Coud des robes, les coud pour elle, n'a pas fait de clientèle. Dans une armoire de la chambre, sept robes pliées, trois ont été mises, les blanches, on est en mai, trois pour l'hiver prochain, et une encore de soie pékinée blanche et grise copiée sur le Journal des Modes, long boutonnage qui descend en pointe devant pour marquer la taille et les hanches, cambrure à l'arrière, gros noeud de faille. Celle-là cousue avec timidité parce que ce n'est pas une robe qu'elle peut porter, pas maintenant. Une robe qui dessine les formes, comme elles disent.
"Les vraies images", Antoinette Dilasser, édition Le temps qu'il fait

Nous retrouver là,
deux copines,
à l'heure du thé et des gâteaux,
à coudre des pantalons
de toutes tailles

adultes et enfants.
Une nouvelle petite maladie

P1000038

Bas de pyjamas à porter avec T-shirt,
poche arrière,
patrons dans tous les livres et toutes les revues,
corrigés par des pantalons
qui vont bien à chacun et chacune

P1000039     P1000040

Tissus tout doux récupérés ou de chez Diffus'laine
Sur les jambes de Mesdemoiselles,
ils servent de pantalons d'intérieur

en 2 ans, 6 ans, 8 ans et 12 ans

Posée sur une chaise,
j'ai tenté de mettre de l'ordre
dans mes tissus, mes rubans,
mes biais,
impossible,
il faudra que je vous montre...

Alors, en attendant, finir les tricots
un pull "fond de frigo", modèle perso
monté dans un mélange de points et de laines
taille 8 ans

P1000159

P1000160   P1000162

P1000161

P1000165

Et des manches différentes, torsades et plumetis
pour s'amuser avec les points

Sitôt fini, sitôt mis
faute au printemps
qui est reparti en hiver

Bonne nuit

Posté par blaise9 à 22:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »